Ruissellement et érosion

protocole opérationnel de pré-identification des zones contributives

Le ruissellement

Le phénomène auquel nous nous intéressons ici est le ruissellement Hortonien. Ce dernier apparaît lorsque l'intensité d'une pluie dépasse la capacité d'infiltration du sol. Plusieurs paramètres interviennent dans la genèse et l'intensité de cet écoulement de surface : l'intensité de la pluie, le couvert végétal, la texture et la structure du sol, la pente, l'orientation du travail du sol, la longueur de la parcelle et la présence d'éléments de ralentissement ou de stockage.

L'érosion hydrique

L'érosion hydrique intervient lorsque la compétence acquise par le ruissellement génère une force d'arrachement supérieure à la cohésion du sol. Par conséquent, les paramètres intervenant sont les mêmes que pour le ruissellement mais l'état du sol, sa structure, sa texture et la présence de systèmes racinaires sont ici les facteurs prédominants.
Le ruissellement des eaux pluviales mélangé aux matières issues du sol et mises en suspension, constitue un flux de limons, d'argiles, de sables, d'engrais et de produits phytosanitaires susceptibles de porter atteinte aux cours d'eau drainant le bassin.

Le transfert du flux

Le troisième processus à prendre en compte pour évaluer le risque de contamination des cours d'eau, est l'intensité de la connexion du flux précédemment cité au cours d'eau. On distingue alors trois intensités de connexion : directe, indirecte, et déconnectée. La première concerne les parcelles tangentes au réseau hydrographique. La seconde concerne des parcelles plus éloignées des cours d'eau mais qui y sont reliées par les brèches dans la micro-topographie, les drains ouverts et les fossés bordant le réseau routier. Enfin, les parcelles déconnectées, sont des parcelles pour lesquelles le ruissellement est intercepté par la micro-topographie.

Données disponibles

Modèle numérique de terrain : BD ALTI 2009 : raster ; résolution = 25m ; couverture régionale
• Données utiles : pente (%), orientation cardinale des pentes (°)

Relevé parcellaire graphique anonymisé : 2009 : vecteur ; résolution supra-parcellaire ; couverture régionale
• Données extractibles : types et surface de cultures (txt)

Corine Land Cover : 2006 : vecteur : résolution 25ha : couverture régionale
• Données extractibles : occupation du sol hors RPGA (txt)

Base de donnée des analyses de terre : vecteur : résolution cantonale ; couverture régionale
• Données extractibles : texture du sol dominante et secondaire (txt), rapport limons fin / limon grossier (%)

BD Topo 1.2 version "Pays": 2006 : vecteur : couverture régionale
• Données extractibles : orientation cardinale du réseau routier (°), densité bocagère par USI, densité bâti par USI.

Pluviométrie : 2010 : vecteur (localisation des station) et raster après interpolation : Couverture régionale
• Données extractibles : hauteur maximum journalière de retour 2 ans par saison ou nombre de jour dont les précipitation dépasse 10 mm.

Pédologie : localement (rarement)
• Données extractibles : texture et structure du sol

Géologie : vecteur : Couverture régionale
• Données extractibles : texture et structure du sol

Accueil | Recrutement | Plan du site | Contact | Mentions légales

CATER Calvados Orne Manche - Le Moulin de Ségrie, Ségrie-Fontaine 61100 ATHIS VAL DE ROUVRE - tél 02 33 62 25 10 - fax 02 33 66 01 07 - contact[at]cater-com.fr